banniereCNCF

< Retour accueil

Saviez-vous qu'il existe trois grandes familles de chauves ?

 

Chauve intégral : C'est le stade unique du chauve, la pointe de fierté. Rares sont ceux qui peuvent se prévaloir d'un tel honneur.

Chauve dénudé : C'est le début d'une nouvelle vie. Cela commence insidieusement et petit à petit, on laisse filer le nombre des années. En général cela commence par le dégarnissement des tempes, le front devient plus ample et une tonsure apparaît au sommet du crâne.

Chauve couronné : Le plus courant, ils sont de plus en plus nombreux à venir grossir les rangs de notre association. C'est celui qui a une calvitie "hippocratique" (terme médical) c'est à dire qui a perdu ses cheveux surtout le dessus du crâne, sauf une couronne de cheveux autour de la zone chauve.

ATTENTION: La calvitie est un signe d'intelligence, mais aussi de virilité !

 

Alopécie

En dermatologie, l'alopécie désigne l'accélération de la chute des cheveux et/ou des poils. Le terme vient du grec alopex (renard) à cause de la chute annuelle, au début du printemps, des poils d'hiver de cet animal.

L'alopécie androgénétique ou calvitie chez l'homme

L'alopécie androgénétique est une perte graduelle des cheveux due à l'influence des hormones mâles. Elle se manifeste généralement entre 40 et 50 ans, chez 70% des hommes en moyenne, mais, dans certains cas, elle peut apparaître dès 18 ans. L'hormone qui cause cette perte de cheveux est la dihydrotestostérone (ou DHT). Cette perte de cheveux commence généralement au niveau des golfes (le devant de la tête) et du vertex (l'arrière de la tête). Elle se caractérise par un affinement des cheveux et une chute qui peut être brusque chez certains individus et plus lente pour d'autres. L'échelle d'Hamilton, modifiée par Norwood, permet de graduer la calvitie entre 1 et 7 où 1 correspond à l'absence de calvitie et 7 à l'alopécie maximale (perte des cheveux totale sur les golfes et le vertex).

Une étude en 2011 révèle que l'alopécie androgénétique provient non pas de la diminution mais de l'inactivation des cellules souches contenues dans le follicule pileux. Ces cellules ne se transforment pas en « cellules progénétrices » des cheveux, ce qui provoque l'atrophie du follicule qui ne produit alors que des cheveux microscopiques. Ainsi un homme chauve a le même nombre de cheveux qu'une personne sans calvitie mais ils sont peu visibles à cause de leur taille microscopique.

L'alopécie androgénétique ou calvitie chez la femme

avant la ménopause

Sa cause en est, en partie, héréditaire. Le rôle des androgènes n'est cependant pas clairement établi, le dosage de ces derniers étant fréquemment normal, même si la présence d'une hyperandrogénie est associée avec une alopécie. L'alopécie est définitive.

après la ménopause

lI s'agit de la plus fréquente cause de la calvitie chez la femme. Elle survient plus souvent, comme son nom l'indique, après la ménopause, car le rôle protecteur des hormones féminines a disparu. Le cheveu devient donc plus fragile, sa durée de vie diminue et une alopécie définitive finit par apparaître.

 

NOTRE DEVISE : CHAUVE QUI PEUT, QUOI QU'IL ARRIVE.....LE CHAUVE SOURIT !